Activités    Acquisitions    Anciens bulletins     En bref    En manchette    En vitrine   FAQ

    Financement     Liens     Participations   Projets réalisés     Projets en cours    Publications     Rédaction

 logo

 Mémoire sonore

Bulletin de la Phonothèque québécoise

No. 13, Automne 2005

Can-All-Stars.jpg 

 
En manchette :




 
En bref

En complément à l'exposition
JAZZ : Les folles nuits de Montréal, au Centre d'histoire de Montréal, la Phonothèque québécoise propose une nouvelle exposition de pochettes de disques sur les Sources d'influences des musiciens d'ici, à la Chapelle du Bon-Pasteur. En collaboration avec la Chapelle, ce projet est lié à une série de concerts de jazz ainsi qu'à une table ronde sur le sujet. Des éléments sonores et iconographiques des collections de la Phonothèque, récemment numérisés, permettent au visiteur de mettre en contexte les pochettes grâce à une présentation audiovisuelle.

Un article d'Emmanuel Hoog, PDG de l'Institut national de l'audiovisuel de France (INA), paru récemment dans le Devoir met en perspectives le mandat des organismes liés à la diffusion du patrimoine audiovisuel. M. Hoog, était l'invité de la Cinémathèque dans le cadre d'une table ronde sur le dépôt légal et l'audiovisuel auquel la Phonothèque a participé.
L'article, résume bien à quel point il est non seulement éthique de voir à la transmission du savoir et de le partager à toute la communauté, mais qu'il est de notre devoir d'assurer la constitution raisonnée de bibliothèques audiovisuelles, capables d'offrir une documentation riche, foisonnante, complémentaire à l'imprimé. Dans une société de l'information, de l'image et du son, il est insensé que ce matériel soit encore si peu utilisé, analysé, approfondi, alors que des outils technologiques permettent des merveilles en terme de traitement et d'accès à l'information. Lors de cette table ronde, je soulignais aussi le piètre état du traitement des archives dans les radios communautaires (si ce n'est les efforts faits par la Phonothèque avec une maigre subvention de la Ville de Montréal). J'alignais aussi quelques exemples de négligence du côté des stations privées et même parfois de la radio publique (bien qu'un effort considérable ait été fait depuis 10 ans à la SRC). Depuis 1989, nous avons tenté d'indiquer les urgences et les efforts à fournir pour remédier à la situation. Nous avons pu sensibiliser le public et les professionnels à la richesse de notre patrimoine sonore, contribuant à la veille documentaire, tout en réalisant des projets de diffusion fort appréciés.

Nous cherchons depuis quelques années des moyens de s'unir à des réseaux et à des institutions nationales pour accomplir ce travail de revitalisation des documents sonores, et ce, dans une  optique de partenariat. Notre désir est d'aller de l'avant, de multiplier les partenariats et de s'intégrer à de multiples réseaux. Mais, pour ce faire, il faut un minimum d'appui des ministères, des institutions, de partenaires ou de réseaux. Par le passé, nous avons réalisé de fructueuses collaborations avec des milieux différents, mettant à profit la profondeur et la variété de la documentation offerte par le patrimoine sonore.  Nous avons fait preuve d'imagination.  Ces appuis nous sont nécessaire afin de mieux mettre en valeur nos actions.


Bonne saison !
Christian Lewis
Directeur
 

 
Nouvelles de la Phonothèque


Projets réalisés


Nouvelle exposition sur les pochettes de JAZZ
5 sillons : Sources d'influences des musiciens d'ici
5-sillons-jazz-titre-R.jpg
 
La Phonothèque québécoise s’associe à la Chapelle historique du Bon-Pasteur pour présenter une exposition, une causerie et une série de concerts témoignant des diverses influences de quelques grands musiciens de jazz au Québec. Des pochettes de disques, des affiches, et des revues, puisées dans les collections de la Phonothèque, illustreront un contenu sonore (musiques et extraits d’entrevues). Quelques liens seront établis entre les filiations stylistiques : swing, bop, cool, jazz hybride, musique actuelle et improvisée.
L’exposition est présentée du 10 novembre au 15 décembre 2005 (à l’exception des 16, 17 et 18 novembre) à la
Chapelle historique du Bon-Pasteur, 100, rue Sherbrooke Est, Montréal     //    
renseignements : (514) 872-5338
mercredi, jeudi, de 13 h à 20 h     //     vendredi, samedi, dimanche, de 13 h à 17 h

Une enquête orale avec les principaux invités a été réalisée. Des extraits de celle-ci ainsi qu'une présentation audiovisuelle sur le contexte historique et esthétique des disques de jazz ayant influencé les artistes invités, seront diffusés dans la salle d'exposition.


Une série de concerts, programmée par Guy Soucie et Christian Lewis, reliée à l'exposition à la Chapelle, est proposée. Les concerts du 28 octobre et du 25 novembre sont présentés grâce à DAME / Ambiances magnétiques (Merci à Mme Joane Hétu). Une visite guidée de l’exposition 5 SILLONS DE JAZZ SOURCES D’INFLUENCES DES MUSICIENS D’ICI par son commissaire, Christian Lewis, directeur de la Phonothèque québécoise, est offerte le mercredi 23 novembre à 19 h, suivie, à 20 h, d'une table ronde avec HEIDI FLEMMING, JEAN DEROME, FRANÇOIS MARCAURELLE, sur les musiciens de jazz au Québec.

Clark-bn.jpgG-Fleming-H-Gaylor.jpgIMG_0814.JPG
5-sillons-fin.jpg

La Phonothèque tient à remercier Mme Joane Hétu (Dame – Ambiances magnétiques), Mme Heidi Fleming (FamGroup), 
M. Robert Daudelin, M. Raymond Gervais, M. Luc Desjardins, M. Réal La Rochelle, M. Guy Soucie et le personnel de la Chapelle du Bon-Pasteur, ainsi que tous les musiciens qui ont participé aux entrevues.



JAZZ : Les folles nuits de Montréal, l'exposition

Jusqu'au 26 mars 2006, vous pourrez visiter l'exposition JAZZ : Les folles nuits de Montréal au Centre d'histoire de Montréal (335, Place d'Youville, angle St-Pierre). Dans ce parcours audiovisuel, quelques éléments des collections de la Phonothèque sont présentés.  La Phonothèque a collaboré à la conception et au contenu sonore.

CD-jazz-histoire

JAZZ : Les folles nuits de Montréal, le d
isque / catalogue

Un catalogue-CD, produit et réalisé par Justin Time en collaboration avec la Phonothèque québécoise et le Centre d'histoire de Montréal, accompagne l'exposition. Une chronologie du disque de jazz au Québec réalisée par Christian Lewis, a été intégrée au livret. L'album propose une compilation du riche catalogue de Justin Time, témoignant des divers styles et périodes de l'histoire du jazz à Montréal. Cette compilation est en vente chez les bons disquaires à prix économique (7.99).


Carrefour Éducation de Télé-Québec


En plus de participer à divers réseaux et portails (RCIP, MVC, SMQ...), la Phonothèque tente de développer son mandat éducatif.  Le site de la Phonothèque fait désormais partie de la banque de sites commentés du portail Carrefour Éducation de Télé-Québec.  Ce commentaire est plutôt élogieux. Ce portail  s'adresse aux élèves et aux enseignants du Québec et de la francophonie : http://carrefour-education.telequebec.qc.ca/fr/ressources/affiche_info_SiteCommente.asp?no=3389





Amélioration du centre de documentation et de
la base de données

L'amélioration de la base de données et de l’équipement de numérisation (sources professionnelles, logiciels, câbles...), ainsi que la numérisation d’archives sonores de la Phonothèque québécoise, a été rendu possible grâce au soutien financier du Trust de l'audiovisuel (programme Music memories). Les internautes peuvent consulter une base de données améliorée sur le site de la Phonothèque. Grâce à l’ajout de plus de 850 éléments traités et des 200 nouveaux extraits sonores numérisés, le travail de diffusion des éléments de nos collections sera facilité. De nouveaux extraits sonores numérisés ont été utilisés dans nos projets d’exposition virtuelle et de diffusion, dont celle présentée à la Chapelle historique du Bon-Pasteur. Christian Lewis est responsable du catalogage, de l'indexation, de la numérisation sonore et de la coordination.  

La numérisation iconographique de 200 images de nos collections et la numérisation sonore de 100 extraits supplémentaires ont été réalisées grâce, aussi, à une aide financière du Fonds de stabilisation et de consolidation des arts et de la culture du Québec. La Phonothèque a poursuivi le traitement documentaire de ses collections pour une meilleure accessibilité. La diffusion d'archives sonores et d'entrevues sur l’histoire du disque et de la radio est fréquemment mise à jour. Il en est de même pour les inventaires des collections sonores à l'interne et à l'externe. Il en résulte une nouvelle carte des collections sonores du Québec.




Inventaire des collections à l'entrepôt


Luc Desjardins a inventorié
650 albums déposés en vrac. Cet inventaire sommaire guidera nos choix pour le catalogage et la numérisation future.



Hébergement du site : appui de la SAT
SAT


Mme Monique Savoie, directrice de la Société des arts technologiques (SAT), a gracieusement  accepté que les serveurs de la SAT héberge le site de  la Phonothèque. Suite à une longue recherche de partenaire, cette collaboration de la SAT est fort appréciée. La Phonothèque tient à remercier le directeur technique de cet organisme, M. Simon Piette, qui a grandement aidé la Phonothèque lors du transfert du site. Christian Lewis en a profité pour effectuer une révision du site et des liens.


Colloque sur le dépôt légal et l'audiovisuel

Dans le cadre d'un hommage à l'Institut national de l'audiovisuel de France (INA), la Cinémathèque organisait le 22 septembre 2005 une table ronde sur le dépôt légal et l'audiovisuel. Christian Lewis de la Phonothèque était invité, ainsi que M. Pierre Jutras, conservateur à la Cinémathèque et M. Emmanuel Hoog, PDG de l'INA.

Christian Lewis a présenté un état de la conservation et de la diffusion des archives radiophoniques au Québec, soulignant les nombreuses lacunes et négligences, tant du côté des stations privées et communautaires que de la radio publique (bien que depuis 10 ans, une numérisation massive des archives ait été réalisée à la SRC). Il a aussi parlé de l'importance de développer des partenariats avec des réseaux et des institutions nationales, pour accomplir ce travail de revitalisation des documents sonores. Il a réitéré l'urgence d'obtenir un minimum d'appui, des ministères, des institutions, des partenaires ou des réseaux. Il a présenté les réalisations de la  Phonothèque et plaidé pour un dépôt légal d'un échantillonnage significatif des archives radiophoniques.


Seconde reconduite du projet financé par le Fonds de stabilisation des arts et de la culture du Québec

Grâce au Fonds de stabilisation et de consolidation des arts et de la culture du Québec, la Phonothèque assure un meilleur accès à ses collections, améliore la gestion de celles-ci, répond de manière plus précise aux demandes de la clientèle, et consolide un réseau de partenariat pour être lié au monde bibliothéconomique, muséal et archivistique. Le financement de ce volet a été reconduit pour une troisième année. Plusieurs centaines de documents ont été traités au cours des deux premiers volets; de plus, les outils (modèles, règles) ont été établis pour améliorer la gestion des collections.

Environ 200 documents sonores ont été numérisés ainsi que 300 pochettes de disques et images. À partir de ce matériel, quelques documents numérisés ont été utilisés pour des expositions dont celles sur l’histoire du jazz, présentée au Centre d’histoire de Montréal et celle sur les sources d'influences des musiciens d'ici, à la Chapelle historique du Bon-Pasteur. Des émissions radiophoniques spéciales ont été réalisées avec des extraits de ce matériel à la première chaîne de Radio-Canada (Jamais deux sans vous) sur la petite histoire du jazz à Montréal et à CIBL, sur les chansons engagées des années 1940 à 1980. D’autres extraits seront utilisés dans les prochaines collaborations avec divers partenaires. Deux projets d’exposition virtuelle, traitant du graphisme des pochettes, sont en voie de se réaliser. Le matériel servira aussi à des causeries présentées à la Chapelle du Bon-Pasteur. Plusieurs activités de diffusion à venir pourront profiter de ce travail fait en amont.






Projets en cours

Exposition virtuelle sur les studios d'enregistrement à Montréal

 109_0937.JPG

Le Service de la culture de la Ville de Montréal
a accepté de financer le projet d'exposition virtuelle sur les studios d'enregistrement à Montréal. La Phonothèque va effectuer une enquête orale auprès des ingénieurs du son, preneurs de sons, directeurs artistiques et  réalisateurs ayant oeuvré dans les nombreux studios qui ont fait la renommée de Montréal. S’appuyant sur ces informations recueillies,  sur la vaste documentation et sur les recherches antérieures faites à la Phonothèque, le chargé de projet rédigera un texte qui offrira au public une synthèse sur le sujet. Un ajout de quelques images des collections de la Phonothèque, d’extraits d’entrevues et de quelques archives sonores illustreront les textes et légendes.


Catalogage des collections de l'entrepôt


Une aide du Trust de l’audiovisuel canadien est souhaitée afin d'accélérer le
catalogage des collections déposées à l'entrepôt de la Phonothèque, tâche qui a été entrepris par Luc Desjardins.


 
Stages

La Phonothèque québécoise a bénéficié, du printemps à l'automne 2005, de l'aide d'Alcée Penet, une stagiaire française en traitement documentaire, catalogage, base de données et conservation de l'audiovisuel. Sous la supervision de Christian Lewis, elle a contribué à cataloguer plusieurs documents des collections de la Phonothèque. Elle a aussi numérisé des documents sonores.

De plus, le Collège John-Abbott vient de proposer à la Phonothèque un stagiaire en techniques de la documentation, pour l'hiver prochain.

--------



Activités




Causeries à la Chapelle

Une entente avec la Chapelle historique du Bon-Pasteur permet la tenue de 6 causeries à l'automne 2005 et au printemps 2006.

Voici quelques photographies de la première causerie de la série,
sur l'impact des technologies d'enregistrement sur l'évolution de la musique populaire
, présentée le 28 septembre 2005 par Craig Morrison, et animée par Luc Desjardins :


rock-table.JPGrock-Craig-affiche.JPGrock-Craig-CBP.JPGrock-LD-Craig.JPG



La seconde causerie a eu lieu le 12 octobre 2005. Michel Veilleux présentait des extraits de films situant la place de l'opéra dans 
les médias audiovisuels. Réal La Rochelle accueillait M. Veilleux.
 
Voici un aperçu des causeries à venir :
23 novembre 2005, 20h
Thème : les musiciens de jazz au Québec (complément à l'exposition : visite guidée à 19h)
Responsable : Christian Lewis
Avec Jean Derome, Heidi Fleming et François Marcaurelle
 
8 février 2006
, 20h
Thème: Histoire des musiques du monde à Montréal
Responsable : Christian Lewis
Avec Yves Bernard
 
8 mars 2006
Thème: Musique traditionnelle à l’ère de l’enregistrement
Responsable: Sandria Bouliane
Avec Claire Lafrenière

19 avril 2006
Thème: Utilisation des citations d'oeuvres contemporaines chez Frank Zappa
Responsable: Luc Desjardins
Avec Réjean Beaucage


La Chapelle historique du Bon-Pasteur est située au 100, rue Sherbrooke Est, à Montréal
Information : (514) 872-5338

 La Phonothèque tient à remercier la Chapelle historique du Bon-Pasteur pour sa précieuse collaboration.





Participation à des émissions, congrès, rencontres, etc.





Demandes de financement
 

Des demandes de financement ont été rédigées dont la demande annuelle d’aide au fonctionnement au Ministère de la Culture et des Communications en juin 2005.

Le suivi au projet d'animation présenté par la Phonothèque québécoise en 2004 a été assuré lors de la rencontre du 6 août 2005 avec M. Yves Laliberté, directeur de la Direction du patrimoine au Ministère de la Culture et des Communications du Québec. Ce projet vise à réaliser une exposition virtuelle afin de documenter le « making of » d’un disque ou d’une œuvre sonore enregistrée.

En août 2005, un projet d'exposition virtuelle sur les studios d'enregistrement à Montréal a été présenté au Service de la culture de la Ville de Montréal. Le projet a été accepté.

En septembre 2005, un second projet visant l'a
mélioration de la base de données et la numérisation de disques de la Phonothèque québécoise a été déposé (programme Music Memories
parrainé par le Trust de l'audiovisuel canadien).

En novembre 2005, un projet sur les collectionneurs montréalais de pochettes de disques a été envoyé au Musée virtuel du Canada (programme Histoires de chez nous). Cette exposition virtuelle permettrait aussi de mettre en contexte de manière historique et esthétique l'évolution du gra
phisme des pochettes et celle de l'image promotionnelle de l’industrie du disque naissante (1875 – 1950).
La mise à jour d'un logiciel de production d'exposition virtuelle serait disponible.

Des recherches de partenariats ont été entamées en avril 2005, afin d'héberger le site de la Phonothèque sur un serveur fiable. En juin 2005, la SAT a gracieusement accepté notre proposition.

Certains partenariats avec des organismes pairs (Trust de l'audiovisuel canadien, Chapelle historique du Bon-Pasteur, Centre d'histoire de Montréal, INIS, Cinémathèque, SAT) ont aidé ponctuellement la Phonothèque à réaliser des activités. D'autres partenaires ont été approchés pour des projets futurs, dont la SOPREF.

Ces demandes ont été rédigées par Christian Lewis, avec l’aide des membres du CA dont Luc Desjardins, Eric Boisclair et Réal La Rochelle pour la révision.








Acquisitions récentes

Rosace

 
 
Nouvelles collections et nouveaux documents
 
Collection Édith de Villers
quelques dizaines de disques 33 tours de musique populaire (folk, rock et chansons). Mme de Villers est mélomane.

Collection Luc Desjardins (ajouts)
177 disques 33 tours de rock et musique alternative des années 1960 et 1970,  articles de périodiques, et quelques livres relatifs au graphisme des pochettes de disques de plusieurs genres et à l'industrie du disque.  M.  Desjardins est à la fois chimiste, musicien, collectionneur et président de la Phonothèque québécoise.

Collection Réal La Rochelle (ajouts)

Une dizaine de monographies, disques, documents audiovisuels de formats divers documentant l’histoire du disque et de la radio. M. La Rochelle est conseiller du Conseil d'administration et ex-président de la Phonothèque québécoise, essayiste et professeur de cinéma.

Collection de la Phonothèque québécoise
Quelques documents ont été recueillis grâce à la veille documentaire du personnel et des membres de la Phonothèque : articles, monographies, documents sonores, dossiers de presse (dont certains dossiers d'expositions d'arts visuels reliés à l'art audio ou ayant un contenu sonore élaboré).

Éléments en vitrine

Soft-machine

Collection : Luc Desjardins
Ensemble : Soft Machine
Titre :
Soft Machine Volume Two
Objet : disque 33 tours
Sujet : Rock  alternatif
Fabricant : Probe
Année de production : 1969

La collection Luc Desjardins est constituée de 350 albums dont 200 disques 33 tours de rock, couvrant essentiellement la période 1967-1973, soit l'âge d'or de l'underground. Une époque où l'industrie phonographique fait montre d'une explosion créatrice: le développement et l'apogée du disque en tant qu'objet d'expression artistique complet, tant par la forme (les pochettes sophistiquées) que le fond (métissages avec le classique, jazz, musiques électroniques et contemporaines).

Ces disques témoignent aussi, plus anecdotiquement, des perles qu'il était encore possible de dénicher à bas prix chez les disquaires montréalais neufs et d'occasions des années 1980: l'Aller-retour, l'Alternatif, les deux Cheap Thrills, De Retour, Discomanie, Dutchy's, l'Échange, l'Intermédiaire, l'Occase, Phantasmagoria, Re-Bop (ancêtre de Primitive), Rock-en-Stock, Sam the record Man, l'Underground, le Va-et-Vient, Vinyl (à Québec), Juke-Box et Le Grammophone (à Sherbrooke), etc... D'ailleurs, sera également déposée une collection, assez unique en son genre, de sacs de disquaires.

Le tout est complété d'une collection d'une centaine de revues françaises (Best et Rock'n'Folk) couvrant la même période et permettant de mettre en contexte la réception de ces disques dans la presse musicale spécialisée.

Quelques sous-genres ont été privilégiés plus spécifiquement: le rock américain de la fin des années 1960 (garage, psychédélique) et le revival néo-garage-
psychédélique des années 1980; le rock anglais de la fin des années 1960 (pop, folk-rock, blues-rock, psychédélique); le courant post-psychédélique et néo-jazz anglais dit «de Canterbury», soit les descendants de Soft Machine; le rock allemand (mieux connu de nos jours sous l'appellation «krautrock») et finalement Le rock progressif anglais.

L'album de Soft Machine parue en 1969 sur l'étiquette Probe, qui est en vitrine, est un mélange détonant de rock, de jazz, de pataphysique, avec batterie déchaînée et orgue saturé.


------------------------


Articles et publications à signaler

* Ces publications et articles sont disponibles au centre de documentation de la Phonothèque québécoise





Patrimoine sonore sur le Web






Voici nos coordonnées électroniques pour nous joindre :

 

·     Site Internet de la Phonothèque québécoise  : http://www.phonotheque.org/                  

·     Courriel de la Phonothèque

·     Site de la  SMQ : http://www.smq.qc.ca/ 

·     Site du RCIP :  http://daryl.chin.gc.ca/Artefacts/f_MasterLayout.cgi

·     Musée virtuel du Canada : http://www.museevirtuel.ca, choisir «Histoires de chez nous» / «Recherche d'expositions» / inscrire               Phonothèque

 

 

 

Consultation des anciens bulletins

 

 

Vous pouvez consulter les publications précédentes de notre bulletin. Voici un  accès direct aux numéros précédents :  

Bulletin no 1, automne 1999

Bulletin no 2, printemps 2000

Bulletin no 3, automne 2000

Bulletin no 4, printemps 2001

Bulletin no 5, automne 2001

Bulletin no 6, printemps 2002

Bulletin no 7, automne 2002

Bulletin no 8, printemps 2003

Bulletin no 9, automne 2003

Bulletin no 10, printemps 2004

Bulletin no 11, automne 2004

Bulletin no 12, printemps 2005


 


Foire aux questions (FAQ)

 

Ce forum est à votre disposition. Si vous avez des commentaires, des communiqués ou des suggestions concernant nos activités ou sur le patrimoine sonore, écrivez-nous à cette adresse : courriel de la Phonothèque

***

 

Plusieurs personnes nous demandent s'il est possible de consulter nos bases de données sur notre site. Il est maintenant possible d'accéder à la base de données en ligne de la Phonothèque québécoise. L'organisation et la localisation des bases sont décrites en détail dans la section Documentation de notre site.

Vous pouvez obtenir des renseignements ou des références en nous écrivant à : courriel de la Phonothèque ou en prenant un rendez-vous ou en nous appelant au (514) 282-0703 du mardi au jeudi en après- midi.

Vous pouvez aussi consulter la base du RCIP : http://daryl.chin.gc.ca/Artefacts/f_MasterLayout.cgi?la=f&db=1&st en spécifiant
Phonothèque québécoise sous la rubrique Établissement puisque cette base regroupe la plupart des musées canadiens.

Si vous naviguez du côté du Musée virtuel du Canada, vous pourrez consulter les images de pochettes de nos collections qui ont été numérisées : http://www.museevirtuel.ca/Francais/index_flash.html en spécifiant Phonothèque dans la rubrique de recherche.

***

Quelques mélomanes cherchent des précisions sur les enregistrements. Voici quelques bases susceptibles d’étancher votre soif sonore:


Bases de la BNQ : http://www2.biblinat.gouv.qc.ca/texte/t0005.htm

Base de la collection de l'ancienne Phonothèque de Montréal,  maintenant disponible sur la base de la Grande bibliothèque :
http://www2.biblinat.gouv.qc.ca/texte/t0005.htm

AMG : http://www.allmusic.com/

Archambault : http://www.archambault.ca/store/default.asp

***

 

Quoi faire des collections de disques ?

Quelques personnes disposant de collections de disques, aimeraient savoir si certains organismes acquièrent des collections. À la section Dons et acquisitions de notre site, vous trouverez les procédures à suivre. Vous pouvez aussi obtenir des renseignements en nous écrivant à : courriel de la Phonothèque  ou en nous appelant au (514) 282-0703 du mardi au jeudi en après- midi.

 

 


 

Mémoire sonore

Bulletin de la Phonothèque québécoise

No. 13, Automne 2005

 

Le bulletin est publié deux fois l'an et disponible sur notre site Internet : http://www.phonotheque.org/

 

Veuillez envoyer vos demandes d’adhésion comme membre au directeur,  au 335, boul. de Maisonneuve Est, Montréal (Québec) H2X 1K1. Les cotisations annuelles sont de 25$ par année.

 

Pour envoyer un bref communiqué ou un commentaire, prière d’envoyer à l’adresse ci-haut mentionnée ou par télécopieur (514) 282-0019 ou par courriel :

courrier électronique

 

La Phonothèque québécoise est un organisme sans but lucratif dont le fonctionnement est subventionné essentiellement par le ministère de la Culture et des Communications du gouvernement du Québec.


 

Comité de rédaction

Rédacteur en chef et directeur : Christian Lewis

Président : Luc Desjardins

Trésorier : Eric Boisclair

Secrétaire : Sylvain Lafrenière

Administrateurs : Sandria P. Bouliane, Daniel Guilbert

Conseillers : Réal La Rochelle, Marie FitzGerald et Marcel Carrière

Révision de texte : Luc Desjardins et Réal La Rochelle

Édition et mise en page : Christian Lewis

Photographies : Christian Lewis, Luc Desjardins

 

Reproduction autorisée après entente avec
la Phonothèque québécoise  / Musée du son

Copyright La Phonothèque québécoise / Musée du  son  2005

ISSN 1488-8122

 



Accueil

Tous droits réservés
© 1997 Phonothèque québécoise / Musée du son.
Mise à jour le 10 novembre 2005

URL http://www.phonotheque.org/f/bulletin.html